La communauté de communes de la Plaine de l’Ain

Corps
Carte de la CCPA

Depuis le 1er janvier 2017 et suite à un arrêté signé du Préfet de l’Ain, La Communauté de Communes de la Plaine de l’Ain réunit désormais 53 communes, au lieu de 33. La rejoignent les communes de l’actuelle Communauté de communes de la Vallée de l’Albarine (sauf Evosges et Hostiaz) et les communes de l’actuelle Communauté de communes Rhône-Chartreuse de Portes.

La procédure retenue est celle de l’extension de périmètre, qui ne remet pas en cause la gouvernance et les compétences exercées. C’est surtout un gage que les projets intercommunaux ne seront pas retardés par d’interminables procédures administratives. Dans son nouveau périmètre, la Communauté de communes sera donc immédiatement opérationnelle en début d’année prochaine.

Les principales compétences de la CCPA sont:

  • La création ou l’aménagement de pistes cyclables, de parking de co-voiturage et subvention pour l’achat de vélo à assistance électrique
  • L’action de développement économique d’intérêts communautaires, la création, l’aménagement et la gestion des zones d’activités
  • La politique du logement d’intérêt communautaire, et programme local de l’habitat
  • La collecte et le traitement des déchets, la gestion de la TiEOM (Taxe Incitative d’Enlèvement des Ordures Ménagères)
  • La construction, l’aménagement, l’entretien et la gestion des aires d’accueil pour les gens du voyage
  • La gestion du CLIC
  • La construction, l’aménagement, l’entretien et la gestion des équipements culturels, et sportifs d’intérêt communautaire, ainsi que les subventions aux associations sportives Subvention aux associations culturelles, et promotion du patrimoine local
  • Aménagement et sauvegarde du patrimoine
  • Depuis le 1er janvier 2017, la promotion du tourisme avec la création d’un office de tourisme intercommunal.